les oreilles du diable
…la fiche
Les oreilles du diable (Milan-poche Cadet) par Herve Flores - couverture
milan - poche cadet, ©2003
Rubriques : couverture, fantastique, fiction, humour
Auteur :
Commander Sur Amazon.Fr

Les oreilles du diable

 

À propos :

Simon en a assez. Assez de vivre avec les deux énormes feuilles de chou qui lui servent d'oreilles. Deux horreurs qui lui gâchent la vie. Simon donnerait n'importe quoi pour avoir des "oreilles
ormales". Il accespterait n'importe quoi. Même un pacte avec la fille du diable."


Illustrations (cliquez sur les images pour les agrandir) :

 

Les plus :

Extrait :

Chapitre 1

img

Simon aurait été un garçon très mignon sans ses oreilles. Mais personne ne s'extasiait devant le bleu-lagon de ses yeux, ni ne s'attardait sur le dessin charnu de sa petite bouche en cœur. Les gens ne remarquaient que la gigantesque voilure de ses deux oreilles.

À l'école, les enfants le surnommaient l'Extraterrestre.

– De quelle planète viens-tu ? lui demandaient les plus méchants. Neptune ? Pluton ?

Simon ne supportait plus ces réflexions sans cesse répétées. Il se fâchaient avec tout le monde, n'avait ni copain ni petite amie. Au fil des années, il était devenu triste et renfermé.

Ses parents l'avaient emmené consulter un médecin.

– Les oreilles, ça s'opère ! lui avait dit le docteur. Ça s'opère même très bien !

img

Simon aurait été d'accord si un coup de baguette magique avait suffit. Malheureusement, il fallait passer sur la table d'opération. Et Simon éprouvait une peur bleue de l'hôpital. Alors il avait dit non, mille fois non.

Il était donc condamné à subir le regard moqueur de ses camarades et à porter des surnoms affreux : le Grand Oreillard, le Porteur de Radars ou Oreille-man…

Il n’en pouvait plus. C'était trop injuste.

Un jour, devant le miroir de sa salle de bains, Simon piqua une crise de nerfs. Il attrapa ses deux oreilles et se mit à tirer dessus de toutes ses forces.

Lorsqu'il les lâcha enfin, elles étaient rouges et douloureuses. Il éclata en sanglots.

img

– Pourquoi pleures-tu, Simon ?

Le garçon se figea. Il savait la maison vide, ses parents s'étant absentés avec sa petite sœur Lia. La voix qu'il venait d'entendre ne pouvait exister et la personne à qui elle appartenait ne pouvait être là. Pourtant…

– Explique-moi la raison de ta tristesse, Simon.

Le garçon redressa la tête, un peu affolé. Il vit une jeune fille adorable aux cheveux blonds et infiniment longs.

img

Elle était assise sur le lavabo, sa robe traînant sur le sol. Pouvait-on, quand on se sentait très malheureux, être la victime d'une hallucination ?

– Je suis réelle, Simon. J'existe vraiment.

Et pour le lui prouver, l'apparition en forme de fille le toucha. Il sentit le contact d'une main de velours sur son épaule et se remit à pleurer de plus belle.

– Je deviens fou…

À suivre… (dans toutes les bonnes libraires)

 

Haut de page

Retour

Bibliographie Bande dessinée Foultitude Vectoriel Publicité Programmation Contact
Hervé Flores
27 avenue Germaine
06800 - Cagnes-sur-Mer
Tél: 04 92 02 89 36
©2017wc3